Libération de Bobomourod Abdoullaiev

Le Tribunal municipal de Tachkent, en Ouzbékistan, a ordonné la libération du journaliste Bobomourod Abdoullaiev. En mars 2018, ce dernier a reconnu avoir utilisé un pseudonyme pour publier des articles critiques envers le gouvernement, mais il dément être l’auteur de textes appelant à la violence.
Le tribunal a tout de même déclaré Bobomourod Abdoullaïev coupable de tentative de renversement de l’ordre constitutionnel de la République d’Ouzbékistan, et l’a condamné à 18 mois de «rééducation par le travail» (travaux d’intérêt général) ainsi qu’à verser 20% de son salaire à l’État pendant cette période.
Le tribunal a abandonné toutes les autres charges retenues contre lui et a acquitté ses trois co-inculpés.

Source : ACAT-Suisse


Nous avons prié pour Bobomourod Abdoullaiev en janvier 2018.